Hygiène et nettoyage de la prothèse

Hygiène et nettoyage de la prothèse

Une bonne hygiène buccale avec votre prothèse : c’est vital!

Lorsque les gencives, les prothèses et les dents restantes ne sont pas bien nettoyées, des bactéries s’accumulent à la limite des gencives et elles peuvent se solidifier sur les dents sous forme de tartre. Le tartre contribue à la mauvaise haleine, à la carie, aux maladies des gencives et à la perte d’autres dents. De plus, des études récentes ont lié les maladies des gencives à d’autres problèmes de santé plus graves comme les maladies du cœur, le diabète et les maladies pulmonaires.

La prothèse, un milieu idéal pour l’accumulation de bactéries

Notre système immunitaire contrôle généralement la prolifération des bactéries pathogènes sur les tissus de notre bouche. Par contre, il n’en est pas ainsi pour l’acrylique des prothèses qui ne possède aucune propriété anti-microbienne. Les bactéries peuvent donc s’y reproduire aisément.

Ce qu’il faut savoir :

  • Les prothèses partiellement ou entièrement faites d’acrylique ont une surface poreuse idéale pour la reproduction des bactéries.
  • Plusieurs bactéries pouvant causer des maladies graves ont déjà été inventoriées sur la surface de prothèses en acrylique : Staphylococcus aureus, Streptococcus mutans, Klebsiella pneumoniae, Escherichia coli.
  • 87 % des personnes qui portent une prothèse dentaire se plaignent de mauvaises odeurs provenant de leur prothèse (le trempage de nuit aide à réduire la présence des bactéries causant ces odeurs).
  • Les personnes qui présentent de la sécheresse buccale (souvent causée par la prise de médicaments) devraient particulièrement se préoccuper de la propreté de leur prothèse. La salive agit comme première ligne de défense contre les bactéries. Ces dernières prolifèrent donc plus rapidement dans une bouche sèche. Les hygiénistes dentaires peuvent recommander un hydratant buccal qui permet en même temps une meilleure rétention de la prothèse.
  • Plus le patient est âgé, plus il présente un taux élevé de bactéries dans la bouche : cela est dû à la diminution de la production de salive et à l’affaiblissement du système immunitaire avec l’âge.

On comprend maintenant pourquoi une hygiène buccale impeccable est de mise lorsqu’on porte des prothèses dentaires.

Les règles de base d’une bonne hygiène buccale avec une prothèse

Après chaque repas :

  • Enlever, rincer et brosser la prothèse avec une brosse à dentier pour prévenir l’accumulation de tartre;
  • Utiliser un dentifrice non abrasif conçu pour les prothèses (les dentifrices ordinaires ne conviennent pas);
  • Il est recommandé de masser quotidiennement les gencives, le palais et autres tissus mous (avec les doigts, avec une gaze ou avec une brosse à dents aux soies de nylon souples);
  • Si vous avez une prothèse partielle, brosser les dents naturelles avec une brosse à poils souple (2 à 3 fois par jour) et passer la soie dentaire (une fois par jour);
  • Rincer la prothèse à l’eau propre avant de la remettre;
  • S’il est impossible de faire un nettoyage complet après un repas, on doit au moins rincer à l’eau les dents naturelles et les prothèses.

Le soir :

  • Enlever et faire tremper la prothèse durant la nuit dans une solution nettoyante (ex. : Polident, Novadent) ou une solution moitié eau moitié vinaigre blanc (pas de produits javellisants). Ce trempage de nuit peut éliminer 99 % des microbes présents sur les prothèses dentaires.
  • Si la prothèse est munie de crochets de métal, seulement tremper dans l’eau tiède (les produits nettoyants peuvent ternir le métal).

Attention : Manipuler les prothèses au dessus d’une serviette pliée ou d’un évier rempli d’eau car elles peuvent se briser quand on les échappe.

Une fois par année :

  • Prévoir une visite annuelle chez le denturologiste pour le nettoyage et le polissage de la prothèse dentaire. Le polissage permet de redonner le fini brillant d’une prothèse neuve, d’éliminer les taches rebelles et ne prend que quelques minutes.
  • Durant cette visite, le denturologiste effectuera aussi une vérification des tissus buccaux pour prévenir et réduire l’inflammation des tissus et la perte d’os ou de tissus.
  • Il faut aussi planifier une visite chez le dentiste pour vérifier l’état des dents naturelles et des gencives et effectuer un dépistage des maladies de la bouche.

Aux États-Unis, il a été signalé que 57 % des personnes portant une prothèse dentaire ne se soumettent que rarement, et dans certains cas jamais, à un examen de routine. Ceci occasionne des problèmes parfois graves qui auraient pu être prévenus facilement lors de visites de routine.

Important : Si vous avez des gencives douloureuses, de la difficulté à mastiquer, une mauvaise haleine ou si votre prothèse semble mal ajustée, n’attendez pas le rendez-vous annuel : prenez rendez-vous avec votre denturologiste dès maintenant!

Pourquoi enlever la prothèse la nuit?

  • Pour l’oxygénation et le repos des tissus de la bouche;
  • Parce que les mouvements de la langue, des joues et de la salive ont un effet autonettoyant sur les dents et les tissus mous;
  • Pour éviter l’action dommageable des fluides et débris emprisonnés sous la prothèse;
  • Avec une prothèse portée jour et nuit, la résorption osseuse se fait plus rapidement (car l’os subit une pression continue);
  • Les personnes qui gardent leur prothèse dentaire amovible ou « dentier » la nuit peuvent doubler leur risque de pneumonie (cette donnée provient d’une étude japonaise menée sur 3 ans auprès de 524 personnes âgées portant des appareils dentaires);
  • Garder la prothèse la nuit augmente l’inflammation des gencives;
  • Une prothèse portée jour et nuit favoriserait le développement de « candidoses buccales sous-prothétiques », une maladie causée par des champignons microscopiques du type candida, qui se développent sur la muqueuse du palais en raison du manque de contact avec le flux salivaire (se manifeste par des érythèmes ou des œdèmes dans la cavité buccale).

D’après les chercheurs, la charge inflammatoire et microbienne de la cavité buccale est plus importante la nuit.

Dans quels cas devrais-je porter ma prothèse jour et nuit?

Il est conseillé de porter sa prothèse la nuit si l’on a des nausées à chaque fois que l’on met sa prothèse. Par contre si le fait de la mettre et de l’enlever ne produit aucun réflexe nauséeux, il vaut mieux l’enlever.

Si on ne peut pas enlever la prothèse durant la nuit, il faut au moins l’enlever pendant 2 heures à un autre moment de la journée.

L’Association dentaire canadienne recommande d’enlever les prothèses la nuit.

Pourquoi doit-on entreposer la prothèse dans l’eau?

Quand la prothèse n’est pas en bouche, il faut toujours la faire tremper dans de l’eau ou dans une solution de nettoyage pour empêcher les parties en acrylique de sécher et de se déformer.

De plus, il ne faut jamais la mettre dans de l’eau chaude.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).