Récession gingivale

Récession gingivale

La parodontite peut causer à court, moyen ou long terme des récessions gingivales. La récession est en fait la gencive qui se rétracte vers l’apex de la dent laissant ainsi dénuder une partie de la racine.

D’autres facteurs peuvent causer la récession, comme par exemple, une mauvaise technique de brossage et des forces occlusales excessives.

À noter que ce type de pathologie amène souvent de la sensibilité dentinaire (la sensation de douleur associée au chaud et au froid) que plusieurs patients subissent.

Gencive attachée

Durant l’examen des gencives, nous regardons aussi la quantité de gencive attachée. Nous calculons la gencive attachée de la façon suivante : Mesure de la gencive (gencive marginale jusqu’à la ligne mucogingivale) moins la profondeur de la gencive marginale. Exemple : 7 mm (gencive) – 4mm (gencive marginale ou poche) =3 mm de gencive attachée.

Nous la [gencive attachée) considérons normale lorsqu’elle mesure plus de deux millimètres, étroite lorsqu’elle mesure moins de deux millimètres et absente lorsqu’elle mesure zéro ou moins. Lorsqu’elle est étroite, par prévention, ou absente, nous vous recommanderons une greffe de gencive (expliquée plus loin dans la partie Traitements). Une gencive attachée étroite compromet le soutien d’une dent puisque cela affecte l’os alvéolaire.

Type de perte osseuse

Deux types de poches parodontale : supra osseuse et infra osseuse.

Supra osseuse : associée à une perte osseuse horizontale et associée souvent à une évolution plus lente. Il est plus facile de stabiliser ce type de poches parodontales.

Infra osseuse : associée à une perte osseuse verticale et associée à une évolution plus rapide. Il est plus difficile de stabiliser ce type de poches parodontales.

 

Abcès parodontal

L’abcès parodontal peut être causé par différents facteurs, entre autres, par une parodontite non traitée. La dent associée avec l’abcès peut être très douloureuse. L’abcès parodontal est constitué de pus et d’exsudat.