Comment débute la maladie parodontale?

Comment débute la maladie parodontale?

La maladie parodontale est une affection aux structures qui entourent la dent, c’est-à-dire la gencive, le ligament parodontal et l’os alvéolaire.

 

Un lent processus

La maladie parodontale n’arrive pas du jour au lendemain. Généralement diagnostiquée comme une maladie chronique au processus lent, il peut arriver que son processus soit agressif. Plusieurs facteurs peuvent contribuer à son apparition et son développement.

 

Le début de l’histoire…

Votre hygiéniste ou votre dentiste vous ont-ils déjà fait part que votre gencive saignait ou que vous aviez une gingivite ? Oui, possiblement. Vous pensez que c’est normal que votre gencive soit sensible et saigne facilement, c’est comme ça dans votre famille. Détrompez-vous. Il n’est jamais normal pour une gencive de saigner. Jamais.

 

Mais qu’est-ce qui rend la gencive si susceptible de saigner ?

La plaque dentaire. La plaque dentaire est un terme obsolète que les scientifiques ont changé pour biofilm dentaire. Il peut être difficile de comprendre et de réaliser le processus à la fois si simple et si complexe de la formation du biofilm. Dites-vous une chose, sans la présence de biofilm peu de maladies buccales existeraient.

Le biofilm dentaire

Tout d’abord, il faut savoir que la formation du biofilm est constante. Comme nous sommes hôtes à bactéries, la formation du biofilm est inévitable. La flore buccale compte plus de 500 espèces et à toutes les une à deux heures six milliards de nouvelles bactéries se forment.

Le processus commence par la formation d’une pellicule collante, qu’on nomme pellicule acquise, qui adhère facilement à la surface dure de la dent et qui est créée par les minéraux de la salive. Malgré les avantages qu’elle peut nous procurer, la pellicule acquise permet malheureusement aux bactéries de s’y coller et débuter ainsi leur colonie. Au fil des jours, la virulence des bactéries qui se forment s’accentue et les problèmes commencent à apparaître. À 14 jours de maturation bactérienne, la gingivite est cliniquement évidente.

14 jours ?!? Mais comment puis-je avoir une gingivite, je me brosse les dents deux fois par jour ? Bien sûr, rares sont ceux qui ne brosse pas leurs dents pendant 14 jours, mais n’oubliez pas que nous avons des surfaces dentaires qui restent très négligées par la population. Vous savez l’espace situé entre les dents. Oui. Celui là. Malgré vos deux ou trois brossages par jour et vos meilleures intentions, certains endroits dans votre bouche sont oubliés.

L’ennemi invisible

À moins qu’il ne soit très âgé, le biofilm est invisible à l’œil. Les professionnels dentaires utilisent un colorant rouge ou bleu pour le voir et aider leur clientèle à voir les endroits plus négligés. Remarquez que les endroits prédisposés par les bactéries sont le rebord de la gencive et l’espace entre les dents. Ce sont donc ces endroits qui devront être privilégiés durant vos entretiens quotidiens.

Le biofilm qui reste sur vos dents plusieurs jours peut se durcir et devenir du tartre. Le tartre peut ainsi se former en raison de la teneur en minéraux de la salive. Comme le tartre est rugueux, il rend d’un côté plus facile l’accumulation de biofilm et de l’autre, plus difficile son élimination. C’est ainsi dire que le tartre est un bon réservoir à bactéries et malheureusement, vous ne pouvez vous en débarrassez sans un nettoyage dentaire professionnel. Plus le biofilm et le tartre s’accumulent sur vos dents, plus les dommages peuvent être importants. Dans un premier temps, ils causeront une irritation et une inflammation de la gencive. On parle alors d’une gingivite, la forme bénigne de la maladie parodontale.

 

Poser une question ou laisser un commentaire

Nous répondons aux questions et commentaires dans un délai de 24 à 72h du lundi au vendredi.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).