L’adaptation à une nouvelle prothèse

L’adaptation à une nouvelle prothèse

L’adaptation à une nouvelle prothèse : il faut se donner le temps

On ne s’habitue pas à une nouvelle prothèse en une journée. Il est d’ailleurs normal de traverser une période d’adaptation de 1 à 2 semaines.

Les premiers jours, il est possible que vos prothèses vous causent certains inconforts :

  • Surplus de salive;
  • Nausées : elles durent normalement quelques heures à quelques jours (consulter le professionnel si les nausées durent plus d’une semaine car la prothèse pourrait nécessiter un léger ajustement);
  • Impression que la prothèse est trop grande et qu’elle pousse les lèvres vers l’avant;
  • Douleur : quand des dents ont été extraites, il est possible que vous ressentiez de la douleur avec votre prothèse jusqu’à la guérison totale des gencives (6-8 semaines);
  • Inconfort au niveau de la prothèse inférieure : celle-ci occasionne plus d’inconfort que la prothèse supérieure car la langue, par son mouvement constant, contribue à l’instabilité de la prothèse inférieure.
  • Difficulté à prononcer certains mots;
  • Difficulté à mastiquer certains aliments.

La plupart des effets secondaires de la prothèse amovible se résorbent d’eux-même en quelques jours. Par contre, si les dents naturelles sont sensibles ou si les tissus sont irrités, il est important de retourner voir le denturologiste pour qu’il ajuste légèrement la prothèse.

 

L’alimentation avec une nouvelle prothèse

Pendant la période d’adaptation avec une nouvelle prothèse dentaire partielle ou complète, il faut éviter de manger des aliments durs. On doit favoriser un régime mou et non fibreux dans lequel on introduit graduellement des aliments plus consistants.

Voici des exemples d’aliments à prioriser durant cette période :

  • Le poisson;
  • Les œufs;
  • La viande hachée;
  • Les légumes cuits;
  • Les poudings.

Conseils pour les débuts de la mastication avec la prothèse

La prothèse demandera une adaptation dans la façon de mastiquer les aliments.
Voici quelques consignes à mettre en pratique les premiers jours :

  • Éviter de mordre avec les dents d’en avant;
  • Mâcher des deux côtés de la bouche en même temps pour équilibrer la pression exercée sur la prothèse et ainsi améliorer sa stabilité;
  • Prendre le temps de mastiquer la nourriture;
  • Prendre de petites bouchées;

À savoir : il est possible que vous perdiez votre capacité à percevoir certains goûts. Lorsque vous portez des prothèses dentaires complètes, surtout pour l’arcade supérieure, elles couvrent une partie de vos papilles. De plus, elles rendent un peu plus difficile la perception de la température des aliments et des liquides. Faites attention de ne pas vous brûler. Avec le temps, vous vous adapterez à ces changements de sensations.

 

Aliments à éviter

Une prothèse partielle ou complète n’est pas aussi solide que des dents naturelles.
Certains aliments sont donc à éviter :

  • Viande difficile à mastiquer (steak);
  • Maïs sur l’épi;
  • Pain croûté;
  • Fruits durs et entiers (ex.: pommes);
  • Aliments collants : chocolat, caramels, bonbons (peuvent endommager la prothèse);
  • Fruits qui contiennent des petites graines (peuvent se glisser entre la prothèse et les tissus mous);
  • Noix et graines (elles sont dures et on a tendance à les mâcher seulement d’un côté de la bouche, ce qui déstabilise la prothèse);
  • Excès de boissons diurétiques comme le thé et le café (occasionnent de la déshydratation et la sécheresse de la bouche);
  • Maïs éclaté (popcorn).

Conseils pour l’élocution (prononciation)

Durant les premiers jours avec une nouvelle prothèse dentaire, il est normal d’avoir de la difficulté à prononcer certaines lettres (s,v,b et f) ou certains mots.

Il est donc suggéré de se pratiquer à lire des mots difficiles à voix haute pour s’habituer plus rapidement à parler avec la nouvelle prothèse en bouche. Cette adaptation ne devrait prendre que quelques jours. Au début, il faudra parfois parler plus lentement. Les muscles des lèvres, des joues et de la langue s’habitueront à tenir votre dentier en place et avec un peu de pratique, les problèmes de prononciation seront surmontés.

Prothèses qui bougent

Un adhésif pour prothèse dentaire peut favoriser le maintien et la stabilité de celle-ci. Il peut être utilisé au début de la période de transition et d’ajustement, par exemple si les gencives sont douloureuses.

L’utilisation d’un adhésif comporte deux avantages principaux :

  • Éviter que les particules d’aliments se logent entre la prothèse et la gencive;
  • Limiter l’irritation des gencives et les inconforts.

Voici les étapes pour son installation :

  1. Nettoyer et sécher les prothèses;
  2. Appliquer les gouttes d’adhésif sur la prothèse (pas trop près du bord de la prothèse);
  3. Rincer la bouche avant de mettre la prothèse;
  4. Appuyer et maintenir la prothèse en place et mordre pendant quelques secondes pour la fixer.

Quand doit-on changer de prothèse?

Une prothèse dentaire doit être changée environ aux 5 ans. Le denturologiste sera en mesure de vous dire si votre prothèse doit être renouvelée.

Retarder le moment du changement de votre prothèse peut affecter votre apparence et votre confort.

Voici quelques conséquences qui peuvent découler d’une prothèse trop vieille :

  • Dommages sur les articulations de la mâchoire;
  • Transformations irréversibles de votre physionomie (affaissement du visage, bouche qui se creuse et visage qui vieillit de façon prématurée;);
  • Problèmes de mastication et de digestion (selon l’usure des dents de la prothèse).
  • Résorption accélérée de la gencive;
  • Gencive douloureuse, irritée;
  • Maux de tête, d’oreilles, de cou.

Ne tardez pas à consulter

Communiquez avec votre denturologiste si votre prothèse présente les caractéristiques suivantes :

  • Elle adhère moins bien aux gencives et bouge;
  • Elle coupe mal les aliments;
  • Elle est jaunie;
  • Elle occasionne un inconfort ou une douleur.

Plus on attend, plus il est difficile de s’adapter à une nouvelle prothèse

Pourquoi attendre que surgissent des problèmes? L’adaptation à une nouvelle prothèse sera d’autant plus difficile si l’on tarde à la changer.

Aux États-Unis, les gens qui portent une prothèse dentaire complète la gardent en moyenne 17,6 ans. Ce sont donc 20 millions de personnes qui portent des dentiers inadéquats et mal adaptés à l’état de leur bouche. Pourquoi se priver du confort d’une prothèse bien ajustée? Un rendez-vous annuel chez le denturologiste et un changement de prothèse aux 5 ans permettent sans contredit d’éviter de nombreux problèmes.

Poser une question ou laisser un commentaire

Nous répondons aux questions et commentaires dans un délai de 24 à 72h du lundi au vendredi.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).