Types de greffes

La greffe de gencive

La greffe de gencive consiste à prendre une mince couche de tissu, et de la placer à la base du déchaussement de la dent afin d’en freiner la progression. Elle permet aussi d’augmenter la zone de gencive attachée afin de la stabiliser. Deux techniques sont généralement utilisées, soient la greffe de tissus conjonctifs et la greffe Alloderm. Informez-vous auprès de votre dentiste afin d’obtenir de plus amples informations concernant les méthodes utilisées.

Le taux de succès de ce type de procédure est excellent, et ses bénéfices peuvent durer une vie entière si le patient s’assure de maintenir une bonne hygiène buccale.

 

La greffe osseuse

La greffe osseuse consiste à remplacer l’os manquant par de l’os naturel, artificiel ou synthétique. Elle permet de redonner à la gencive l’ossature des mâchoires, ainsi qu’une dimension et une forme adéquate pour la confection de prothèses ou la pose d’implants dentaires. Dans certain cas, il peut être favorable de stabiliser la dent qui est devenu plus mobile en lien avec la maladie parodontale (de gencive).

Différents types d’os peuvent être greffés aux zones requises et plusieurs facteurs influenceront le choix du chirurgien-dentiste.

 

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).