Implants Dentaires

Pourquoi doit-on remplacer les dents manquantes?

  • Les gens qui ont des dents manquantes ont une capacité de mastication et d’élocution réduite.
  • Quand une dent est manquante, l’os qui l’entourait s’atrophie et les dents adjacentes se déplacent vers la zone édentée.
  • Avec le temps, cette perte d’os contribue au vieillissement prématuré du visage (affaissement et rides).

Qu’est-ce qu’un implant?

L’implant est simplement une vis en titane qui est insérée dans la mâchoire et s’intègre à l’os pour former une racine artificielle sur laquelle on pourra ajouter une prothèse dentaire (couronne, pont ou autre prothèse).

Le titane est un matériau biocompatible, c’est-à-dire qu’il ne cause aucune réaction ou allergie et n’est pas rejeté par le corps humain.

5 raisons de choisir l’implantologie

1. Pour l’esthétique, la résistance et le confort des dents naturelles.

2. Pour retrouver une mastication et une digestion normales.

3. Pour éviter l’atrophie de l’os de la mâchoire et le vieillissement prématuré du visage (les implants dentaires aident à maintenir le volume d’os en appliquant une force directe sur l’os durant la mastication).

4. Pour une solution durable aux dents manquantes (les implants peuvent durer plusieurs décennies avec le soin approprié).

5. Pour retrouver la confiance et l’estime de soi.

Qui peut bénéficier des implants?

En règle générale, si vous avez perdu une ou des dents et êtes âgé de 18 ans et plus, vous êtes un candidat pour les implants dentaires.

Cependant, il est important que vous soyez en bonne santé car il y a certaines conditions et maladies qui peuvent faire en sorte que les implants ne soient pas une solution pour vous. Il est important de discuter avec votre chirurgien-dentiste et de le renseigner concernant votre état de santé (passé et présent) en mentionnant tous les médicaments que vous prenez.

Est-ce que c’est douloureux?

La pose des implants n’est pas douloureuse et est pratiquée sous anesthésie locale.

Avant de poser les implants, une greffe osseuse est parfois requise

Au fil du temps, l’os de la mâchoire se résorbe aux endroits où des dents sont manquantes.

Lorsque la quantité d’os est insuffisante pour recevoir les implants et leur fournir un bon ancrage, une greffe osseuse est nécessaire.

Pour ce faire, de l’os prélevé d’une autre partie du corps ou bien de l’os synthétique est greffé à l’endroit désiré.

Suite à la greffe osseuse, 4 à 6 mois de guérison sont nécessaires avant de mettre les implants en place.

Étapes de la pose d’implants

1. Insertion de l’implant dans l’os de la mâchoire (sous anesthésie locale).

2. Ostéo-intégration (cicatrisation), l’os de la mâchoire se fixe à l’implant. 3 à 6 mois sont nécessaires pour que l’os recouvre complètement la surface implantaire. Il est possible de porter une prothèse temporaire pendant cette période.

3. Installation et fixation de la restauration permanente sur l’implant (couronne, pont ou autre prothèse dentaire).

Instructions pré-opératoires

Avant de recevoir des implants, le patient doit prévoir…

  • Un nettoyage dentaire pour éliminer la plaque et le tartre (moins d’un mois avant la chirurgie);
  • La prise d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires pour réduire le risque d’infection (selon les directives du chirurgien);
  • Cesser de fumer pendant la période du traitement (et idéalement en tout temps).

Instructions post-chirurgicales

Voici quelques conseils à suivre après la pose des implants :

  • Prendre la médication telle que prescrite par le chirurgien (prendre les antibiotiques jusqu’à la fin);
  • Prévoir du repos et une diète molle;
  • Se gargariser avec de l’eau salée durant la première journée;
  • Utiliser de la glace pour minimiser l’enflure et utiliser des gazes stériles en cas de saignement;
  • À partir de la deuxième journée après la chirurgie, commencer les bains de bouche avec un rince- bouche contenant de la chlorhexidine (la première journée, ce produit pourrait empêcher la formation du caillot);
  • Ne pas boire avec une paille, ne pas faire d’efforts physiques et ne pas brosser le site de la chirurgie pour au moins une semaine;
  • Cesser de fumer.

Risques de complications

  • Échec de l’ostéo-intégration : il arrive qu’un implant ne soit pas intégré à l’os (3% des cas). Cela est souvent relié au tabagisme, à une mauvaise hygiène buccodentaire et/ou au diabète. Il faut alors reprendre la procédure et remettre un implant;
  • Infection (rare car généralement prévenue par la prise d’antibiotiques);
  • Hémorragie (la plupart du temps sans gravité);
  • Lésion des nerfs au niveau de la mâchoire (peut causer un engourdissement à la lèvre et au menton).

Fumeurs : attention!

Selon une étude récente, il a été démontré que le tabagisme double le risque de perte d’un implant (implant qui ne tient plus).

Les fumeurs ont de plus fortes chances de développer une enflure des gencives et une perte d’os autour des implants.

Est-ce que les implants nécessitent un entretien particulier?

Les couronnes et autres prothèses sur implants qui remplacent des dents manquantes sont conçues pour être remarquablement fiables. Elles sont amovibles et remplaçables (seulement par votre dentiste), de sorte que si des dommages ou l’usure justifient leur remplacement, cela peut être accompli sans affecter l’implant (racine artificielle rattachée à l’os).

Comme les dents naturelles, les implants nécessitent un bon entretien. Il est important de pratiquer une bonne hygiène bucco-dentaire quotidienne (brossage et utilisation de la soie dentaire) pour contrôler le biofilm bactérien. Il est également important de consulter votre dentiste et hygiéniste dentaire de façon régulière. Des instruments spéciaux sont nécessaires pour nettoyer les implants dentaires et ne pas endommager leur surface métallique sous les tissus des gencives. Votre dentiste devra surveiller vos implants pour s’assurer de l’intégrité de l’ostéointégration, et vérifier que la couronne, le pont ou autre type de prothèse soit fonctionnel.

SCAN 3D, Tomodensitométrie Volumétrique

(Cone beam computed tomography)

Fonction : diagnostics radiographiques immédiats, de haute précision et en trois dimensions.

Un Tomodensitométrie Volumétrique, plus communément appelée Scan 3D, dentaire est indispensable avant toutes décisions de pose d’implants dentaires pour évaluer la qualité et la quantité d’os qui va servir de support à l’implant dentaire. Cela nous permettra aussi de choisir la forme, les dimensions, et la position de l’implant. Le scanneur dentaire est devenu un outil indispensable pour obtenir le meilleur diagnostic.

Il permet de visualiser la structure osseuse disponible ainsi que les particularités inhérentes à votre mâchoire

Le Scan est un outil essentiel pour diagnostiquer les lésions apicales, et pour détecter les racines fracturées. Il peut également être utilisé pour déterminer la morphologie de la racine, le nombre de racines ainsi que les canaux radiculaires et secondaires. Donc il est parfois utilisé pour les extractions de dents de sagesses.