Dentisterie holistique

Dentisterie holistique

Qu’est-ce que la dentisterie holistique ?

La dentisterie holistique, aussi connue sous le nom de dentisterie biocompatible, est une pratique courante de la médecine dentaire qui s’apparente à la médecine alternative. Dans ce type de pratique, contrairement à la médecine dentaire traditionnelle, le mercure et le fluor ne sont jamais utilisés. Selon la philosophie de la médecine dentaire holistique, une approche globale de la santé est nécessaire pour traiter la cavité buccale. Selon la croyance des dentistes holistiques, la carie dentaire et autres maladies de la cavité buccale sont un signe de déséquilibre, émotionnel ou autre, ailleurs dans l’organisme et une dent malade peut être l’origine de problèmes dans une autre partie du corps. Les dentistes pratiquant la médecine dentaire holistique, en plus d’utiliser les méthodes traditionnelles (à l’exception du mercure et du fluor) pour traiter les dents malades privilégient diverses approches tels que la nutrition, l’homéopathie, l’ostéopathie et la médecine énergétique pour traiter les problèmes de santé.

Note: Cette page vous est fournie à titre informatif seulement.

Anjou Centre dentaire d’urgence ne pratique pas la dentisterie holistique.

La question du mercure dans l’amalgame (plombage)

Pour le moment, les agences de santé n’ont émis aucune restriction sur l’utilisation des amalgames comme matériel de restauration en médecine dentaire.

Il est connu que ce matériel relâche du mercure pendant son insertion et quand il est soumis à des forces de mastication, mais le niveau de mercure relâché est considéré sécuritaire pour la santé.

Il est aussi recommandé de ne pas remplacer les amalgames qui sont cliniquement acceptables, car le niveau de mercure relâché quand on les enlève peut être supérieur à celui relâché lors d’une usure normale de ce matériel.

 

La résine composite représente-t-elle un meilleur choix?

Les résines composites (plombage blanc) sont préconisées selon la philosophie de la dentisterie holistique comme étant des matériaux biocompatibles avec l’organisme humain. Malheureusement, certaines études démontrent que ce n’est pas tout à fait le cas.

La résine composite semble contenir des composantes potentiellement néfastes, mais il n’y a pas assez d’études pour arriver à une conclusion sur leur utilisation à long terme. Selon l’Association Dentaire Canadienne, le BPA (bisphénol A) serait relâché par les résines dentaires en petite quantité dans les trois premières heures suivant leur polymérisation. Santé Canada a banni les plastiques contenant du BPA dans les produits alimentaires destinés aux enfants, mais juge que la quantité de BPA potentiellement relâché par les scellants dentaires est négligeable sur la santé et n’a pas banni leur utilisation comme protection contre la carie dentaire.

Tout comme pour l’amalgame, les substances potentiellement néfastes contenues dans les résines composites semblent être présentes en petite quantité et ne poseraient pas un danger pour la santé. Des études supplémentaires sur l’effet des résines composites à long terme sont nécessaires.

Le type de restauration aurait une incidence sur la présence de caries secondaires

Il est possible de conclure que la présence de caries secondaires (celles qui se développent sous la restauration présente) est plus élevée autour des plombages en résine composite (sauf les scellants dentaires) qu’autour des plombages en amalgame.

Cela est dû à la contraction de ce matériel pendant la polymérisation (la lumière pour le faire durcir) et une plus grande prolifération bactérienne autour de ce matériel.

Il est important de noter que le développement de la carie secondaire dépend en grande partie de l’hygiène orale et de l’alimentation. Une alimentation saine et peu cariogène combinée à une bonne hygiène orale contribue grandement à éliminer le risque de carie secondaire.

Le fluor, présent dans notre environnement

Le fluor, c’est un ion naturellement présent dans notre environnement et nous y sommes exposés à tous les jours.

L’ingestion de fluor quotidienne, en très petite quantité, est inévitable, car ce produit est présent, entre autres dans l’eau potable, la viande, le poisson et les céréales. Le Teflon, présent sur les surfaces de cuisson, relâche également des ions de fluor qui sont par la suite absorbés dans notre organisme via les aliments préparés sur cette surface.

Pour ce qui est de l’utilisation de fluor comme agent de prévention de la carie, les études ont clairement démontré son efficacité lorsqu’il est utilisé de façon topique (appliqué directement sur les dents).

Caries et fluor

Voici un bref résumé de la formation de la carie et des effets de fluor topique sur les dents :

  1. La dureté de l’émail est surtout due au minéral hydroxyapatite.
  2. Les bactéries cariogènes présentes dans la plaque dentaire métabolisent le sucre en acide lactique et créent un environnement acide dans la bouche. Le sucre métabolisé par les bactéries cariogènes provient de notre alimentation
  3. Quand le pH dans la cavité buccale descend sous la barre de pH 5.5 (environnement acide), l’hydroxyapatite se déminéralise et la formation de la carie commence
  4. Les ions de fluor appliqués de façon topique et présents dans notre salive combattent la carie de deux façons :
    1. Ils forment un nouveau minéral dans l’émail, le fluorohydroxyapatite, qui se déminéralise à un pH plus bas de 4.5 rendant l’émail plus résistant à l’acidité
    2. Certaines études suggèrent que les ions de fluor présents dans la salive ont le potentiel d’agir sur les bactéries cariogènes et diminuant leur production d’acide lactique.

Dentifrice au fluor

L’Académie Européenne de dentisterie pédiatrique recommande l’utilisation de dentifrice contenant du fluor deux fois par jour même pour les enfants et les femmes enceintes.

Comme la concentration de fluor présente dans les pâtes dentifrices est basse, il n’y a pas de danger pour la santé.

Une ingestion de fluor à concentration élevée avant l’âge de 6 ans peut causer la fluorose, car il se lie à l’émail en formation. Cela se manifeste par des taches blanches, jaunes ou brunes sur l’émail. Une consommation très élevée de fluor en une seule fois peut être toxique et même mortelle.

Une utilisation adéquate de dentifrice contenant du fluor, quantité maximale d’une grosseur d’un petit pois vert, et une supervision lors du brossage afin d’éviter une ingestion accidentelle d’une grande quantité de pâte à dents sont fortement recommandées chez les enfants de moins de 8 ans.

Il est également conseillé de consulter votre dentiste avant de donner des suppléments de fluor à votre enfant.

La pratique de la dentisterie holistique ne fait pas l’unanimité au sein des professionnels de la santé

À ce jour, il n’existe aucun matériel restaurateur qui est parfaitement biocompatible avec notre corps et qui peut mimer les propriétés d’une dent saine.

Le meilleur moyen de minimiser la présence des matériaux de restauration dans la bouche est d’avoir une bonne hygiène orale et une alimentation peu cariogène afin de minimiser la formation de la carie dentaire.

L’utilisation adéquate de dentifrice contenant du fluor, la soie dentaire (dans certaines conditions la brossette inter-dentaire offre des meilleurs résultats) et une bonne technique de brossage afin d’éliminer la plaque dentaire sont les meilleurs outils de prévention contre la carie.

Il est aussi recommandé de remplacer des plombages extensifs qui ne sont plus cliniquement acceptables par des restaurations plus appropriées telles que les incrustations en céramique ou les couronnes afin de minimiser la quantité d’amalgame ou de résine composite présente dans la cavité buccale.