Conseils de dentistes

Conseils de dentistes

À partir de quel âge doit-on amener son enfant chez le dentiste?

La première visite chez le dentiste peut se faire dès l’apparition des premières dents, ou au plus tard dans les six mois suivants, soit vers l’âge d’un an. Plus tôt se fera la première visite, meilleures sont les chances de prévenir les problèmes dentaires. Si vous soupçonnez la présence d’une carie chez votre enfant, ou si ses frères et sœurs en ont déjà eu, n’hésitez pas à consulter le dentiste.

Le premier rendez-vous de l’enfant

Comment se forme la carie?

Plusieurs facteurs peuvent causer les caries chez les enfants, mais l’alimentation et l’hygiène buccodentaire sont des facteurs clés. Il est important de comprendre comment évolue une carie, ainsi que les divers stades. Après chaque repas, des débris alimentaires restent collés sur les dents. S’ils ne sont pas éliminés par un brossage, les bactéries présentes dans la bouche vont transformer les sucres de ces débris en acides qui attaquent l’émail des dents. C’est pourquoi les parents doivent rapidement inculquer les principes d’une hygiène buccodentaire à leur enfant et les intégrer à la routine quotidienne.

Attention aux collations !

Les barres tendres, les fruits secs et les jus, même naturels, contiennent aussi du sucre. Entre autres, les parents devraient limiter la consommation de boissons sucrées à une par jour.

Privilégier des collations non collantes et non sucrées, telles que le fromage, les légumes et les fruits frais.

Lorsque toutes les dents primaires ont poussé, l’enfant peut commencer à utiliser la soie dentaire.

On recommande d’utiliser un soupçon de dentifrice au fluor pour les enfants de moins de deux ans et la grosseur d’un tout petit pois pour les enfants de deux ans et plus.

Dentisterie opératoire

La carie de la petite enfance

La carie de la petite enfance est une carie agressive et rampante des dents primaires qui peut se manifester très tôt chez l’enfant. Elle se propage rapidement et peut s’étendre à l’ensemble des dents. Au stade précoce, les lésions carieuses passent souvent inaperçues, car elles se présentent sous la forme de taches ou de lignes blanches près de la gencive, surtout du côté de la langue. Les parents réalisent que leur enfant a des caries seulement lorsqu’il y a une cavité et un changement de coloration des dents (brun ou noir). Il n’est pas rare que la destruction soit si rapide que les parents pensent que les dents poussent ainsi.

Causes de carie chez les bébés :

  • Dormir avec un biberon ou un contenant de jus, de boisson sucrée ou de lait, car ils contiennent tous du sucre.
  • Prendre une suce trempée dans un produit sucré.
  • Prendre des boissons ou des aliments sucrés tout au long de la journée.
  • Ne pas se faire nettoyer les dents régulièrement. Avant même l’apparition des dents primaires, les parents doivent nettoyer les gencives de bébé, matin et soir, à l’aide d’un linge propre humide enroulé autour du doigt.

Attention au biberon

  • Vers l’âge de 12 mois et dès que l’enfant a la coordination nécessaire, il est conseillé de substituer le biberon par le gobelet avec couvercle et bec verseur durant les repas.
  • Vers l’âge de 15 mois, abandonner l’usage du biberon au coucher. Pour aider l’enfant à renoncer à cette habitude, diluer peu à peu le contenu de jus ou de lait avec de l’eau jusqu’à ce qu’il s’habitue à ne boire que de l’eau.
  • Dès l’apparition des premières dents, utiliser une brosse à dents à soies souples et à bouts arrondis pour brosser les surfaces de dents. Continuer à utiliser la lingette mouillée pour nettoyer les gencives à l’arrière des dents.

Dentisterie pour enfant

Soins dentaires pour femmes enceintes

La grossesse engendre des changements corporels importants qui peuvent avoir des effets sur la santé buccodentaire de la future mère. Sous l’effet de nouvelles hormones, cette dernière peut éprouver des signes de fatigue, des nausées et des vomissements dans le premier trimestre de sa grossesse, qui s’estompent généralement par la suite. Elle peut aussi avoir un appétit excessif pour des mets inhabituels, ce qui augmente le risque de développer des caries.

Une femme enceinte doit consommer plus de protéines, de vitamines, de minéraux, de calcium, de phosphore, de fer et d’acide folique. Il lui est aussi recommandé de prendre un supplément de calcium, car contrairement au calcium présent dans les dents, celui des os peut passer dans la circulation sanguine et alimenter le fœtus.

La prise de suppléments de fluor n’est pas recommandée, puisque aucun effet bénéfique n’a pu être démontré chez la mère et le fœtus. En revanche, l’application de fluor avec un dentifrice fluoré est beaucoup plus efficace pour la mère et comporte moins de risques pour le fœtus.

Au début de la grossesse, il est recommandé à la femme enceinte de visiter le dentiste pour un nettoyage des dents et un détartrage, et de maintenir une excellente hygiène buccodentaire par la suite. Elle doit avertir le dentiste de sa condition. Ce dernier ne prendra que les radiographies nécessaires, particulièrement dans le premier trimestre, car le fœtus est sensible aux radiations. Les autres types de traitements dentaires se feront préférablement au deuxième trimestre de la grossesse. L’anesthésie locale administrée lors d’un traitement dentaire ne présente aucun danger pour le fœtus, peu importe le trimestre de la grossesse. Cependant, certains médicaments peuvent causer des malformations fœtales. Il est donc important de consulter un médecin avant de prendre tout médicament.

Examen de routine et nettoyage

Le fluor

Pendant la formation et la maturation des dents, le fluor s’incorpore dans l’émail et la dentine des dents et les rend davantage résistantes aux caries.

Mais le fluor agit aussi lorsque la dent a poussé en pénétrant la couche supérieure des dents pour former la fluorapatite.

Le premier type de fluor est administré en comprimés ou en gouttes, et il se retrouve dans l’eau de consommation. Le deuxième se retrouve dans la majorité des dentifrices, certains rince-bouche et dans les traitements faits par les dentistes.

Les effets combinés de ces deux types de fluor réduisent l’incidence de la carie de 60 %.

La dose optimale de fluor pour un enfant

L’ingestion quotidienne totale de fluorure provenant de toutes sources — eau de consommation, dentifrice, rince-bouche, suppléments vitaminiques et sources alimentaires — ne devrait pas dépasser 0,05 à 0,07 mg de fluorure/kg de poids corporel.

Pour les enfants de moins de deux ans, la quantité de dentifrice au fluorure utilisée doit être minime, car ils ont tendance à avaler le surplus de dentifrice plutôt qu’à le cracher. Pour les enfants de deux ans et plus, la quanitité sera celle d’un tout petit pois.

Au Québec, la concentration optimale en fluor pour prévenir la carie dentaire est réglementée. La Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux a mis sur pied un programme québécois de fluoruration de l’eau potable auquel participent un certain nombre de municipalités.

L’Ordre des dentistes du Québec appuie l’utilisation judicieuse de fluorure pour prévenir la carie dentaire. Il estime que c’est l’une des mesures de prévention les plus fructueuses de l’histoire des soins de santé dentaire.

Le fluor

Le bruxisme : Définition et conséquences

Le bruxisme, ou bruxomanie, est la manie de grincer des dents. On associe également à ce terme l’habitude de serrer les mâchoires. Les conséquences du bruxisme sont nombreuses : usure et abrasion des dents, maux de tête, douleurs bucco-faciales, douleurs à la mâchoire, etc. De plus, le bruit causé par le grincement risque d’empêcher d’autres membres de la famille de dormir.

On évalue que 8 % des adultes souffrent de bruxisme, et que 14 % des enfants grincent des dents quelques fois par semaine.

Les causes peuvent être nombreuses — allant de l’anxiété aux éveils nocturnes très brefs et intenses, en passant par une sensibilité neurochimique –, mais la science est encore loin d’avoir percé ce mystère. Chose certaine, l’anxiété est un élément déclencheur ou amplifiant du bruxisme.

Voici quelques conseils :

  • Éviter de fumer en soirée
  • Éviter les excès d’alcool
  • Éviter de dormir sur le dos
  • Éviter le bruit, l’ordinateur ou la télévision dans la chambre à coucher
  • Des produits tels Robaxacet, Tylenol Muscle ou Flexeril (prescription requise) peuvent être administrés au coucher pour diminuer la douleur musculaire et augmenter la relaxation durant les périodes de bruxisme intenses. Pour les cas plus sévères, on peut recourir au Rivotril (Clonazepam : prescription requise) pour une courte durée

Le bruxisme

La mauvaise haleine

La mauvaise haleine touche 65 % de la population. Dans la majorité des cas, cette condition est passagère, par exemple la mauvaise haleine du matin. Cette dernière est causée par une diminution de la production de salive durant le sommeil, combinée à une activité réduite des mouvements de la langue et des joues. Prendre un bon déjeuner équilibré et se brosser les dents et la langue permettent de retrouver une haleine fraîche.

Les causes potentielles de la mauvaise haleine sont nombreuses :

  • Inflammation et maladies des gencives
  • Une hygiène buccale déficiente
  • La présence de caries et de restaurations défectueuses
  • La rétention de particules alimentaires entre les dents
  • Les foyers d’infection
  • La respiration par la bouche
  • Le tabagisme et la consommation d’alcool
  • La diminution du débit salivaire
  • L’accumulation de bactéries et de débris alimentaires sur la langue
  • Certains aliments tels l’ail, l’oignon, le pastrami, etc.
  • Certains médicaments et suppléments
  • Les résidus alimentaires qui s’accumulent au niveau de l’œsophage ou dans la région des amygdales.
  • Certaines maladies peuvent également être à l’origine d’une haleine fétide, dont le diabète.

Solutions

L’utilisation d’un rince-bouche masque temporairement la mauvaise haleine. Par contre, une utilisation excessive peut aussi irriter les muqueuses de la bouche et accentuer le problème. Le dentiste et l’hygiéniste dentaire pourront vous recommander ceux qui ont de meilleures propriétés antimicrobiennes et dont l’efficacité est reconnue scientifiquement.

La meilleure façon de prévenir les désagréments dus à la mauvaise haleine est de maintenir une bonne hygiène buccodentaire et de visiter le dentiste régulièrement. Si la mauvaise haleine persiste, parlez-en à votre dentiste.

Maladies parodontales

La mauvaise haleine

Une saine alimentation

Une alimentation saine et équilibrée prévient les caries et favorise la reminéralisation des dents et la santé des gencives.

Pour en sa voir davantage, consultez le site Pour une bouche en santé, mangez sainement! de l’Ordre des dentistes du Québec.

Pour une bouche en santé, mangez sainement!

Les soins dentaires quotidiens

Les soins dentaires quotidiens sont essentiels au maintien d’une bonne santé buccodentaire.

Le brossage et l’utilisation régulière de la soie dentaire en sont les éléments clés.

Chaque personne devrait se brosser les dents au moins deux fois par jour, le matin et le soir, idéalement après chaque repas. Le brossage dure deux à trois minutes. Il doit se faire avec précaution, par mouvements rotatifs et non horizontaux, sans trop peser sur la brosse. Il faut brosser toutes les surfaces de chaque dent : à l’intérieur, à l’extérieur et entre les dents. Le brossage de la langue, d’arrière en avant, permet d’améliorer l’haleine. Qu’on utilise une brosse à dents électrique ou manuelle, il faut choisir des soies souples. Il est important de changer sa brosse à dents ou l’embout de sa brosse à dents électrique tous les trois à six mois.

Outre le brossage, il est important d’utiliser la soie dentaire chaque soir, notamment pour éliminer la plaque. Lorsque la plaque n’est pas enlevée quotidiennement, elle durcit et forme un dépôt calcaire – ou tartre – qui s’accumule avec le temps. L’accumulation de tartre peut engendrer des maladies des gencives. Les gencives enflent, rougissent et saignent. Ces maladies se développent sournoisement pendant des mois, voire des années, sans douleur jusqu’à ce que les gencives soient sérieusement attaquées, et les dents mobiles.

Une bonne hygiène buccodentaire et des visites régulières chez le dentiste demeurent la meilleure façon de prévenir les complications.

Les soins dentaires quotidiens

Poser une question ou laisser un commentaire

Nous répondons aux questions et commentaires dans un délai de 24 à 72h du lundi au vendredi.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).